Bienvenue sur consultation-santé.com Pseudo Passe S'inscrire | Mot de passe perdu    
lien facebook lien google+ lien twitter

Remèdes micronutrition -> Vitamine C

Encore appelé acide ascorbique, la vitamine C est une vitamine hydrosoluble (soluble dans l’eau).

Son rôle en tant qu’antioxydant est majeur et son importance pour l’homme réside dans le fait qu’il est le seul « animal » à ne pas savoir la synthétiser. En clair, l’homme ne peut pas fabriquer lui-même la vitamine C et doit donc impérativement s’en procurer par le biais de l’alimentation.

Absorption de la vitamine C

Elle se fait au niveau de l’iléon (la partie proximale de l’intestin grêle) par transfert spécifique.

Cependant à très forte dose (doses thérapeutiques), l’absorption intestinale de la vitamine C semble se faire par diffusion simple. Celle-ci a une capacité maximale correspondant à un apport journalier de 3 g de vitamine C, correspondant à une absorption de 1200 mg.

La vitamine C traverse la barrière placentaire.

La vitamine C est éliminée par le rein et ne se stocke pas dans le corps, ce qui explique la nécessité d’un apport régulier.

Rôles de la vitamine C

Il piège les excès de radicaux libres en milieu aqueux. La vitamine C est un antioxydant majeur.

La vitamine C est essentielle à la synthèse du collagène ; en son absence le collagène est de mauvaise qualité.

De même la synthèse de la carnitine dans le foie nécessite la présence de la vitamine C.

La carnitine joue un rôle majeur dans les processus d’oxydation des acides gras et la production d’énergie nécessaire à l’effort physique. Autrement dit l’activité physique est dépendante de la présence de vitamine C dans l’apport alimentaire quotidien.

Autre action dans le domaine des neurotransmetteurs ; la vitamine C est indispensable à la transformation de la dopamine en noradrénaline, deux neurotransmetteurs en lien avec des états dépressifs.

L’absorption du Fer est directement dépendante de la présence de vitamine C.

Rôle enfin dans les réactions immunologiques que la vitamine C favorisent de même qu’elle augmente la synthèse de l’interféron.

Aliments riches en vitamine C

On évalue à un apport de 10 mg/jour de vitamine la quantité nécessaire pour éviter le scorbut.

En revanche pour un bon état général, 100 mg/jour sont nécessaires.

L’apport en vitamine C devra être augmentée chez les fumeurs.

La cuisson détruit une bonne partie de la vitamine C de même que la conservation au froid.

On en trouve :

Dans les fruits

Acérola et cynorrhodon en contiennent de grandes quantités mais aussi

Baies d’aubépine, goyave, fraises, oranges et citrons, pamplemousses.

Dans les légumes 

Les choux sont très riches en vitamine C (citons le choux vert, choux de Bruxelles, choux fleurs), ainsi que les épinards et le brocolis.

L’utilisation thérapeutique de la vitamine C résulte de ses rôles spécifiques 

La cicatrisation des plaies par la synthèse du collagène

Le stress par l’impact sur les neurotransmetteurs

L’immunité par son action sur l’activité des leucocytes et le taux d’immunoglobulines circulantes…

En résumé

La vitamine C est indispensable au fonctionnement harmonieux du métabolisme humain, agissant tant sur sa faculté de se défendre contre les agressions extérieures que sur son aptitude à maintenir l’homéostasie du système nerveux central par son action sur les neurotransmetteurs ou favoriser l’absorption et la distribution du fer…  

il doit être apporté régulièrement par l’alimentation car l’homme ne sait ni fabriquer la vitamine C ni la stocker.

 

Auteur

Auteur : L'équipe médicale consultation-sante.com

date creation article

Date création : 12/09/2012

date mise a jour

Mise à jours : 12/09/2012

partager sur facebook twitter google+
consulter en ligne